La retraite anticipee a 60 ans ouverte a certains assures

La retraite anticipée à 60 ans ouverte à certains assurés

À compter du 1er novembre 2012, certains assurés ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans pourront aussi partir en retraite plus tôt. Tous les salariés sont concernés, comme les travailleurs indépendants.

À certaines conditions, le dispositif « carrières longues » permettait déjà de déroger à l’âge légal de départ à la retraite à taux plein. Il fallait notamment avoir commencé à travailler à 16 ou 17 ans.

Conformément à la promesse électorale du candidat Hollande, ce dispositif a été élargi. À compter du 1er novembre 2012, seront alors concernés tous les assurés ayant débuté leur carrière avant 20 ans, c’est-à-dire à 16 ou 17 ans comme auparavant, mais aussi à 18 ou 19 ans.

À retenir. Il ne s’agit donc pas d’un retour général à la retraite à 60 ans, mais juste d’un aménagement de la retraite anticipée pour « carrière longue ». Les personnes susceptibles de partir à 60 ans dans ce cadre auront alors droit à une retraite sécurité sociale entière, sans décote. De même, l’AGIRC et l’ARRCO s’étant alignées sur le régime général, elles pourront faire liquider leur retraite complémentaire sans abattement.

Avoir assez cotisé

Pour les retraites prenant effet à compter du 1er novembre 2012, l’âge légal de départ à la retraite sera abaissé à 60 ans pour les assurés qui, quelle que soit leur génération, répondent aux deux conditions suivantes :

– qu’ils justifient de la durée d’assurance cotisée au moins égale à celle exigée pour bénéficier du taux plein [voir la durée exigée selon leur génération dans « Plus sur le Net »] ;

– qu’ils aient commencé à travailler avant 20 ans en justifiant d’au moins 5 trimestres d’assurance de début d’activité (seulement 4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre).

Exemple : Un assuré né en 1954 pourra partir en retraite à 60 ans (au lieu de 61 ans et 7 mois en principe) en 2014 s’il a commencé à travailler avant 20 ans et justifie de 165 trimestres d’assurance cotisés, dont 5 trimestres avant la fin de sa 20e année.

à savoir : pour le calcul de la durée d’assurance cotisée, certaines périodes seront réputées cotisées. Il s’agit, dans certaines limites, du service national, des périodes de maladie, maternité ou d’accident du travail ainsi que 2 trimestres de chômage indemnisé.

Une hausse de cotisations

Cet élargissement du régime de la retraite anticipée à 60 ans sera financé par une hausse progressive, du 1er novembre 2012 au 1er janvier 2016, des cotisations vieillesse (voir selon les régimes de retraite, p. 8).

Décret 2012-847 du 2 juillet 2012, JO du 3 ; circulaire AGIRC-ARRCO du 1er août 2012

source : http://www.les-experts-comptables.com

1 réponse
  1. Indépendance Royale
    Indépendance Royale dit :

    Des précisions indispensables pour tous ceux qui sont perdus dans les calculs des retraites… Vieillesse oblige !

Les commentaires sont fermés.