, ,

INFLATION : 2,5% en 2011

2,5% d’inflation en 2011

Au cours de l’année 2011, les prix à la consommation ont subi de fortes hausses. Les plus notables ont affecté les produits alimentaires (+3,3%), le logement (+3,9%), les frais d’utilisation de véhicules personnels (+5,7%) ainsi que l’habillement (+3,2%). Seuls les équipements en nouvelles technologies et les services de communication bénéficient des baisses de prix respectives de 8,6% et de 3,3%. Au total, le coût de la vie a progressé de 2,5% sur l’année 2011.
Beaucoup de hausses de prix supérieures à 3%

. En fin d’année 2011, le panier de la ménagère en produits alimentaires coûte 3,3% de plus qu’en début d’année. Dans la grande distribution, hors produits frais, l’augmentation atteint 4,1%. Cette moyenne cache de très fortes disparités. L’explosion des cours des matières premières agricoles affectent le prix des huiles et margarines (+11,3%), du café (+16,1%), du thé (+5,7%) et, dans une moindre mesure,
le coût de la viande (+4,0%), de la boulangerie-pâtisserie (+3,3%) et des produits à base de sucre (+6,2%).
. Se loger coûte toujours plus cher (+3,9%). Si les loyers progressent peu (+1,2% sur l’année), ce n’est pas le cas des charges. Le prix de l’entretien, des réparations courantes, de l’eau augmente de 3,2%.
La facture d’électricité et du gaz est en hausse de plus de 6% sur l’année, celle de fuel domestique de 17,4%.
. La progression du coût du pétrole importé en France, de 18,4% sur l’année, maintient au plus haut les prix des carburants à la pompe. Le gazole gagne +13,4% sur un an. L’automobiliste constate aussi la hausse des frais de réparations (+2,6%) et de péages (+2,3%).
Le prix des voitures neuves progresse de 3,1% tandis que celui des véhicules d’occasion baisse de 1,3%.
. Au cours des deux dernières années, les cours mondiaux du coton et de la laine ont subi des augmentations respectivement de 35% et de 45%. Pour le consommateur, ceci s’est traduit par la hausse exceptionnelle du prix de l’habillement (+3,2% sur l’année 2011). Pour observer une telle progression,
il faut remonter jusqu’en 1991.
. Le prix du tabac a progressé de +5,6% sur l’année, comme en 2010. Depuis 2001, les augmentations successives des taxes ont entrainé le doublement du prix des cigarettes.
Peu de baisses de prix

. Très peu de produits ou services ont bénéficié de baisses de prix. Les équipements photo-vidéo poursuivent leur baisse (-16,0% sur l’année). Le prix du matériel informatique recule de 7,7% sur l’année. Quant au prix des équipements audiovisuels, il se replie de 2,4% sur l’année. Enfin les tarifs de télécommunication reculent de 3,3% sur l’année.
+ 2,8% pour la zone euro

Selon une estimation publiée par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, le taux d’inflation annuel de la zone euro s’établirait à 2,8% en décembre 2011. L’indice européen des prix pour la France s’établit à +2,7%.
En novembre 2011, les taux annuels les plus faibles ont été observés en Suède (1,1%), à Malte (1,5%) et en Irlande (1,7%), et les plus élevés en Slovaquie et au Royaume-Uni (4,8% chacun) ainsi qu’en Estonie, en Lituanie et en Pologne (4,4% chacun).
Prévisions 2012 : entre 0,9% et 2,1%

Les prévisions pour 2012 tablent sur le ralentissement économique et le reflux des cours des matières premières. L’inflation reviendrait en dessous des 2% par an, mais seulement en fin d’année. L’incertitude économique est telle que les prévisionnistes restent très divisés dans leurs analyses, la hausse moyenne des prix à la consommation se situant entre 0,9% et 2,1%, en 2012.

 

source : svp.com