• Réforme des retraites
  • Eric Woerth a présenté ce matin la réforme des retraites. Voici les nouvelles mesures du projet gouvernemental :
  • Prélèvements supplémentaires à hauteur de 3,7 milliards d’euros :
  • o   Non pris en compte dans le bouclier fiscal :
  • –  La tranche la plus élevée de l’IR passe de 40 à 41%.
  • –  Augmentation des prélèvements sur cessions mobilières de 18 à 19%.
  • –  Augmentation du PFL de 18 à 19%.
  • –  Augmentation du prélèvement forfaitaire aux plus-values de cessions immobilières de 16 à 17%.
  • o   Suppression du crédit d’impôt sur les dividendes perçus par les actionnaires (115 euros pour une personne seule et 230 euros pour un couple)
  • o   Imposition à l’IR des plus-values lors de la vente d’actions ou d’obligations dès le premier euro (actuellement seul de cession à 25 830 euros par an).
  • o   Augmentation de 10 à 14% de la contribution de l’employeur sur les stocks options. Celle du salarié passera de 2,5 à 8%
  • o   Retraites chapeaux: Une contribution sociale supplémentaire de 14%
  • Réforme du régime :
  • o   L’âge légal du départ à la retraite est augmenté de 2 ans pour les salariés du privé et les fonctionnaires. Il en est de même pour l’âge permettant de toucher sa retraite à taux plein quelque soit les trimestres cotisés (passe à 67 ans)
  • o    Prise en compte de la pénibilité effective du travail donc celle ayant eu pour effet d’entraîner une incapacité égale ou supérieure à 20% et bénéficiant d’une rente pour maladie professionnelle.
  • o    Régimes spécifiques :
  • –  Des fonctionnaires en catégorie active (policiers ou militaires par exemple) qui peuvent partir à 50 ans et 55 ans voient également un recul de deux ans de ces âges.
  • –  Le taux de cotisation de 7,85% doit passer en 10 ans à 10,55% pour s’aligner sur celui du privé.
  • –  Les régimes spéciaux ne seront concernés par le report de l’âge légal qu’à compter de 2017.
  • –  Fin du dispositif permettant le départ à la retraite pour les parents ayant 3 enfants et 15 ans de services à compter de 2012 (sauf pour ceux qui remplissent ces conditions jusqu’à cette date).
  • o    Accompagnement renforcé avec la création d’un « point d’étape individuel retraites » pour les assurés qui atteignent 45 ans.